Vous êtes ici

Chauffage central et basse température : les clés du bien-être

Conseil

Chauffage central et basse température : les clés du bien-être

Le chauffage avec des radiateurs eau chaude a beaucoup évolué.
Radiateurs ou sèche serviettes eau chaude, dans le neuf ou dans la rénovation, la température intérieure de la maison est assurée par une chaleur à énergie douce.

Oubliez ce que vous savez des radiateurs chauffage central, tout a changé !

Les chaudières bientôt à énergie positive

Les modèles à condensation et les pompes à chaleur affichent déjà des rendements exceptionnels. La prochaine génération, déjà commercialisée : les technologies hybrides ou à cogénération par exemple, vont encore plus loin. Le point commun ? Un fonctionnement optimisé à basse température (40/50 °C) et basse consommation.

L’isolation renforcée pour une température idéale de la maison

Toits, murs, sols, menuiseries, les échanges thermiques avec l’extérieur sont désormais sévèrement contrôlés : en 1970, un mur de façade mesurait moins de 20 cm d’épaisseur. Aujourd’hui, les 60 cm sont fréquemment franchis. La différence ? L’isolation.

  • Une étanchéité parfaite
    Les seuls échanges avec l’extérieur sont ceux autorisés par la ventilation. L’enveloppe du bâtiment est désormais parfaitement étanche, à l’air comme à la vapeur d’eau.
  • Une énergie toujours plus chère
    Nous ne reviendrons plus en arrière. Les énergies coûteront toujours plus, quelle qu’en soit la nature. Le chauffage économique passe par une maîtrise de la consommation du chauffage.

La clé : Le nouveau chauffage central est indispensable pour une parfaite maîtrise du confort. Il est désormais associé à des solutions de générateurs (chaudières, PAC…) qui privilégient différentes énergies. Vous gagnez en efficacité, performances et économies d’énergie.

Chauffage : les nouvelles règles du jeu

L’inertie du bâtiment

Parfaitement isolée, les murs ou dalles béton retiennent et stockent l’énergie. Cette fonction n’a pas à être assurée par le système de chauffage. Au contraire, une inertie trop forte peut occasionner des décalages entre le confort thermique souhaité et la température perçue (ex : trop chaud après une montée en température, trop froid avant).

La basse température

Le fonctionnement des générateurs (PAC, chaudières à condensation …) qui fonctionnent à basse température impose d’avoir des radiateurs bien proportionnés pour restituer un confort thermique.

Un nouveau rôle

La nouvelle fonction du chauffage impose une régulation ultra fine, un pilotage réactif d’un système bien dimensionné. « Plutôt la petite citadine pour aller faire les courses que la limousine ».

La clé : Le radiateur est le seul appareil de chauffage à répondre à ces nouvelles exigences. Il répond mieux et plus rapidement aux sollicitations que le plancher chauffant.

Dans le neuf

La box in a box

Pour répondre aux exigences réglementaires, une solution courante consiste à construire une première boîte, c’est-à-dire l’enveloppe du bâtiment étanche et isolée, redécoupée en casiers, les pièces. Les réseaux (air, eau, électricité) sont intégrés à la structure. Atout supplémentaire, l’aménagement intérieur est adaptable à volonté.
Le radiateur est le seul système de chauffage à pouvoir s’adapter sans intervenir sur la structure. Il suffit de le remplacer.

Trois dimensions

Les pièces de vie se développent autant à l’horizontale qu’à la verticale (séjour cathédral, véranda, mezzanine). Quel système de chauffage peut accompagner cette évolution ? Le radiateur. Il se fait petit dans les chambres, pratique avec le radiateur salle de bain, puissant dans les pièces de vie, complémentaire en mezzanine ou dans la véranda.

Maîtrise des délais

Adaptée depuis toujours au savoir-faire des différents corps de métiers du bâtiment, la solution radiateur s’insère naturellement dans le déroulement du chantier. Son hydrocablage mobilise moins de temps et de contraintes techniques qu’une solution plancher. Il ne dépend que du plombier chauffagiste et ne réclame pas de qualification complémentaire.

La clé : Fiable, souple, durable et parfaitement maîtrisée, l’installation d’un chauffage par radiateur à eau apporte une garantie supplémentaire de parfait achèvement. Ça n’est pas un détail pour le maître d’ouvrage que vous êtes !

En rénovation

Chaudière / radiateur : le couple gagnant

Remplacer la chaudière est une étape importante. Car l’ancienne tournait à 70 °C/90°C et ses radiateurs étaient conçus pour cela. Avec une nouvelle consigne à 50 °C, pas sûr qu’ils apportent le même confort. Changer les radiateurs est nécessaire dès que vous passez à la condensation ou à la PAC. Des radiateurs bien dimensionnés permettent d’optimiser leur fonctionnement … donc les économies d’énergie attendues.

Pas d’installation ? Des frais réduits

Vous souhaitez installer un appareil de chauffage central en rénovation. Pour poser des radiateurs eau chaude, vous devez créer un réseau, percer des murs ou des planchers. Pour un plancher chauffant, vous devez entièrement déménager, patienter plusieurs semaines pendant le chantier (démolition, décaissement, dalle, …), attendre encore pour la mise en route (taux d’humidité du béton, pose des revêtements).

Une adaptation pièce par pièce

En rénovation aussi, il faut pouvoir s’adapter à la nouvelle répartition des volumes intérieurs, par exemple avec le chauffage salle de bain. Du sous-sol au comble, le radiateur est toujours aussi facile à dimensionner et à poser et vous pouvez faire le choix de radiateur design.

La clé : Chauffage économique : Maîtrise des coûts, des délais. Économies d’énergie, souplesse d’installation. Comparez.
C’est volontaire si le mot « ventilateur » n’apparaît pas (ça fait du bruit, ça consomme du courant, ça fait clim’ etc.)

Le radiateur Fassane Neo : La réponse Acova

Comparée à un plancher chauffant, la solution radiateur est bien plus réactive, souple d’utilisation et adaptable. Mais changer ses radiateurs pour s’adapter à un générateur basse température réclamait jusqu’à présent d’augmenter la surface d’échange et donc les dimensions du radiateur.

Ce n’est plus le cas aujourd’hui avec le ventilo-radiateur Fassane Neo, spécialement conçu pour les installations basse consommation / basse température.

Fassane Neo associe un radiateur énergie douce, doté d’une face avant à fort rayonnement, avec une convection forcée par un flux d’air inversé. La combinaison du confort du rayonnement et de la puissance de la convection garantit une optimisation des rendements (PAC, condensation, …) et une maîtrise parfaite des consignes en toutes circonstances. Le tout dans un radiateur deux fois plus compact qu’un modèle classique.

Comment ça marche ? La nouvelle technologie Neo (New energy optimiser) augmente la puissance du radiateur par un système de flux d’air inversé. Cette conception permet au radiateur de réagir instantanément aux variations de confort, tout en préservant les économies du chauffage à basse température.

Découvrir la gamme FASSANE NEO