Vous êtes ici

Conseil

Les radiateurs design : ils chauffent et font le spectacle !

Il y a les radiateurs décoratifs, beaux mais sages, et il y a les radiateurs designs, tout aussi beaux mais beaucoup moins sages ! En offrant un supplément d’âme, voire un brin de folie, ces radiateurs poussent loin l’esthétique, jusqu’à devenir le point de mire de la décoration. Mais ils savent aussi se faire invisibles, pour séduire les adeptes du « moins c’est plus » ! Voici dix radiateurs susceptibles d’attirer le regard ou de lui échapper…

Il fut un temps où l’on camouflait les radiateurs derrière des panneaux en bois ajourés ou des treillis métalliques pour préserver l’unité décorative de la maison, au risque de contrarier l’émission de la chaleur. Avec les radiateurs modernes actuels, ce n’est plus nécessaire. Dessinés, travaillés, réalisés dans des matériaux composites ou nobles, parfois signés par des designers réputés, ils soignent la fonction autant que l’esthétique, et chauffent en beauté ! Fondus dans la décoration pour ne pas la troubler ou, à l’inverse, mis en avant pour mieux l’accompagner, les radiateurs designs contribuent au style, à l’ambiance et à la personnalité des pièces qu’ils chauffent en apportant leur part d’originalité.

 

Les radiateurs designs qui participent à la décoration


Les radiateurs qui ne se cachent pas prétendent participer à la décoration de la maison, se donnant un beau rôle en toute saison, même quand ils ne chauffent pas. Ils le font de deux manières : en affichant un design inattendu ou une finition originale et décalée.

Radiateur Spirale : un étonnant ressort chauffant

Un tube enroulé sur lui-même, tel le fil métallique d’un cahier d’écolier : c’est Spirale, un radiateur design longiligne et tout en rondeur dessiné par Paul Priestman, designer industriel londonien. Disponible en version électrique ou à eau chaude, il est fixé au mur en position verticale et permet, dans la salle de bains, un accrochage original des serviettes entre ses spires.

Le radiateur Spirale mesure 200 mm de diamètre (saillie 280 mm) et existe en quatre hauteurs, de 650 mm à 1850 mm (puissances : 160 à 1047 W), et quatre finitions : blanc, Metallica, noir mat et chromé.

 

Radiateur Decoform : un format plinthe 100% industriel

Le design industriel à ses débuts : c’est Decoform, un design rétro qui s’épanouit à merveille dans les lofts, les ambiances atelier et tous les lieux en quête de caractère.

Decoform est un radiateur électrique ou à eau chaude. Grâce à ses nombreuses ailettes, il déploie une puissance importante compte tenu de ses dimensions compactes. Fixé au sol ou au mur, il est proposé en longueurs de 1, 1,5 et 2 m, correspondant à des puissances comprises entre 269 et 831 W en version eau chaude et 500 et 1000 W en version électrique.

 

Radiateur Archibald : une autre vision du sèche-serviettes

Unique en son genre, le radiateur sèche-serviettes à eau chaude Archibald suggère la superposition de quatre cintres. En réalité, il s’agit d’un seul tube d’acier simplement coudé, sans aucune soudure. Il a été imaginé par Léo Salzedo, designer industriel. L’insolite Archibald mesure 525 mm de large et 1240 mm de hauteur (saillie 108 mm, puissance 300 W). Il est disponible en acier chromé ou blanc poudré.

 

 

 

 

 

Alban et Chime : deux sèche-serviettes à eau chaude graphiques

Chime et Alban sont deux radiateurs sèche-serviettes à eau chaude asymétriques (version gauche ou droite) en acier inoxydable poli à la main, un matériau et une finition qui ajoutent au design minimaliste. Chime associe des collecteurs de section carrée à des tubes ronds, tandis qu’Alban ne cultive que les angles droits, pour les tubes horizontaux comme pour les collecteurs verticaux. Chacun de ses deux radiateurs sèche-serviettes existe en une seule largeur de 500 mm et en trois hauteurs de 1000, 1380 et 1780 mm (puissances comprises entre 250 W et 440).

 

Altima : des finitions au rendu artistique

Altima est un radiateur à façade lisse, dont le matériau fait la différence et le style, permettant de l’intégrer dans son environnement ou, à l’inverse, de le mettre en valeur : cuivre acide, laiton acide ou inox. C’est un radiateur horizontal ou vertical ultrafin, qui ne mesure que 74 ou 84 mm d’épaisseur, selon le modèle, et existe dans une version destinée à la salle de bains.

 

 

 

 

 

Les radiateurs designs qui savent se faire invisibles

Pour nombre de designers et de fondus de décoration, il n’y a de beaux radiateurs qu’invisibles ! Il existe plusieurs manières pour arriver à faire disparaître un radiateur : en jouant la finesse et le ton sur ton sur le mur, en le camouflant derrière une fonction (par exemple le miroir)…

 

Folio Glass et Folio Hybrid : deux radiateurs ulra-minces

Folio Glass et Folio Hybrid ont en commun leur forme délicatement cintrée, leur surface parfaitement plane et leur extrême finesse, de 10 mm pour le premier (saillie 65 mm) et de 16 mm pour le second (saillie 85 mm). Ils s’installent partout dans la maison, y compris dans la salle de bains lorsqu’ils sont équipés d’une ou deux barres porte-serviettes. Leur conception est signée King & Miranda, une agence de design installée à Milan.

Folio Glass est un radiateur électrique infrarouge, dont le film électrique est pris en sandwich entre deux fines plaques de verre de sécurité antichocs (4 mm d’épaisseur). Très réactif, il est proposé en deux puissances de 650 et 800 W et en deux dimensions. Le radiateur Folio Glass est décliné en noir intense, blanc absolu ou miroir (ce qui ajoute une fonction au radiateur), en une hauteur de 1800 mm et en deux largeurs de 440 et 540 mm (puissance 650 et 800 W).

Folio Hybrid combine deux corps de chauffe et deux finitions, le mat et le brillant. Le premier système de chauffage, à eau chaude, se cache derrière la surface mate du radiateur. Il est composé d’un serpentin en cuivre intégré dans une structure nid d’abeilles en aluminium, enveloppée de graphite expansé conducteur (600 W). Le second système de chauffage est matérialisé par la zone brillante, située en partie basse du radiateur. Il est électrique, à infrarouge, constitué d’un panneau chauffant inséré entre deux fines plaques de verre (100 W). Les deux systèmes peuvent fonctionner ensemble ou séparément. Folio Hybrid existe en deux hauteurs (1500 et 1800 mm) et deux largeurs (530 et 540 mm), offrant deux puissances de chauffage, de 514 W + 100 W électriques et de 648 W + 100 W électriques.

 

 

 

 

 

 

 

Altima et Artemia : des radiateurs verticaux à façade lisse

Les radiateurs à façade lisse savent se faire discrets, d’autant plus qu’ils sont fins et affichent des finitions parfaites. C’est le cas d’Altima et d’Artemia, qui ne dépassent du mur que de 6 cm pour le premier et de 8,8 cm pour le second.

Altima est proposé en version électrique ou à eau chaude, en couleur, à choisir dans la palette Acova, ainsi qu’en finitions aluminium ou inox. Il mesure près de 2 m de hauteurs et 41,3, 51,3 ou 61,3 cm de largeur (pour des puissances comprises entre 750 et 1500 W). Uniquement vertical lorsqu’il est électrique, Altima décline un modèle eau chaude horizontal et, dans ce cas, de nombreuses hauteurs, largeurs et puissances.

Le radiateur Artemia n’existe qu’en version électrique et en format vertical. Il est disponible en quatre hauteurs (1,4 à 2 m) et trois largeurs (51,7 cm à 71,7 cm), pour des puissances de 750 à 2000 W. Il a la particularité d’être posé sur une charnière, qui non seulement facilite son installation mais permet de le faire pivoter : ainsi, l’accès à la face arrière du radiateur devient aisé, ainsi que son dépoussiérage.